Nixxis vous offre votre lecture de l’été : Marketing Digital vs Relation Client

Summer Reading FR.png

A force de justifier auprès du management de grand groupe comme celui de PME d’investir dans la relation client, Nixxis lance le débat sur l’intérêt d’attirer de nouveaux clients si vous ne pouvez pas les retenir.

"Il est tellement plus sexy d’annoncer dans la presse spécialisée qu’on a investi 100.000 euros par mois en "Search Engine Marketing (SEM)" durant toute une année pour attirer des clients sur son tout nouveau site internet que d’implémenter un serveur vocal intelligent qui reconnaitra le client avec un vrai problème en le mettant en contact avec le téléopérateur le plus à même de résoudre celui-ci", ajoute Luc Francis Jacobs, Directeur Général de Nixxis. "Je suis surpris du nombre de personnes que je rencontre qui me disent avoir eu une expérience client exécrable avec tel grand opérateur de téléphonie ou tel fournisseur d’énergie, alors qu’ils avaient été attirés à grand frais quelques mois auparavant par une campagne de marketing digital absolument fantastique."



Summer Readin PDF FR.png

Il est effectivement loin le temps où John Wannamaker (1838-1922), entrepreneur américain pionnier du marketing, déclarait "Je gaspille la moitié de mon budget publicitaire, le problème est que je ne sais pas quelle moitié !" ("Half the money I spend on advertising is wasted; the trouble is I don't know which half!") Aujourd’hui, la digitalisation du marketing permet de cibler, profiler, segmenter précisément ses futurs clients et ceci, que vous soyez une petite entreprise avec seulement quelques centaines de clients potentiels ou un grand fabricant de l’agroalimentaire avec plusieurs millions de chalands à la taille d’un pays ou d’une région.


Téléchargez l’article complet